Chat qui dort

De nombreux propriétaires de chats se posent la question : est-il vraiment nécessaire de prendre une mutuelle à son chat ? Ce qui rend ce choix compliqué, c’est qu’il est impossible de savoir précisément si la mutuelle sera utile. D’un autre côté, en cas de problème, la mutuelle peut éviter bien des ennuis et surtout faire d’importantes économies. Comme il est impossible de savoir, mieux vaut se demander simplement si une mutuelle vous aidera à mieux prendre soin de votre chat au quotidien.

Les besoins quotidiens d’un chat en bonne santé

Il faut bien l’admettre, la plupart des besoins quotidiens d’un chat pour rester en bonne santé n’ont rien à voir avec une mutuelle ou un rendez-vous chez le vétérinaire. Aucune assurance ne vous remboursera des croquettes sous prétexte qu’elles sont les meilleures pour la santé de votre chat. Pareil pour tous les jouets que vous pourrez lui acheter.

Cependant, les assurances pour chat les plus poussées et les plus intéressantes couvrent absolument tous les actes médicaux. Elles présentent donc l’avantage de vous permettre d’être remboursé à chaque visite chez le vétérinaire, mais également lors des rappels de vaccin ou pour tous les autres actes médicaux. Une bonne mutuelle vous permet donc d’aller plus souvent chez le vétérinaire et donc de mieux prendre soin de la santé de votre chat au quotidien.

Une solution particulièrement conseillée pour les chats fragiles

Certaines races de chats sont plus fragiles que d’autres. C’est le cas des races qui ont été fabriquées de toutes pièces par l’Homme, contrairement aux races qui ont été domestiquées sur une période de plusieurs siècles. Résultat, si vous êtes l’heureux propriétaire d’une race réputée pour développer facilement certains problèmes de santé, il est préférable de surveiller de près votre chat et de lui prendre une mutuelle pour limiter vos dépenses.

Par ailleurs, au-delà de la question de la race, il existe des chats plus fragiles que d’autres. Des rendez-vous réguliers chez le vétérinaire vous permettront de mieux connaître votre compagnon et de découvrir s’il est atteint de certaines maladies ou malformations qui pourraient être dangereuses. Si c’est le cas, il est également vivement conseillé de choisir une assurance afin de limiter les frais généraux et pour pouvoir aller aussi souvent que nécessaire chez le vétérinaire.

Quelles sont les conditions pour obtenir une assurance pour son chat

Les assurances pour animaux fonctionnent à peu près comme les assurances pour les êtres humains. Les risques courus par l’animal sont évalués selon un certain nombre de critères et le prix de l’assurance est calculé en fonction. Certaines assurances comprennent également des franchises, c’est-à-dire une somme au-dessous de laquelle vous n’êtes pas couvert.

Enfin, sachez que les assureurs ont le droit de refuser d’assurer votre chat. S’il est âgé de moins de trois mois, qu’il n’est pas tatoué, vermifugé et à jour dans ses vaccins, vous avez de fortes chances de voir votre dossier refuser. Sachez également qu’au-delà de dix ans, il devient de plus en plus difficile de faire assurer un chat. Ne tardez donc pas trop à prendre votre décision.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *