Chat en cage chez le vétérinaire

Nous le savons tous, les chats, bien que des animaux qui aiment l’hygiène plus que d’autres sont sujets à des infections de parasites, à cause de son environnement. Vous aurez beau le regarder faire sa toilette à longueur de journée, cela ne va pas dire qu’il soit nickel. Bien au contraire, les parasites sont souvent présents sans que vous vous en rendiez compte. Et le pire, c’est qu’ils ne seront pas toujours visibles, ce qui rend leur détection encore plus difficile. D’où la prise de mesures préventives devient indispensable.

Les différentes sortes de parasites

Les parasites intérieurs

Connus plus facilement sous le nom de « vers », les parasites intérieurs sont présents dans la majorité des chats de compagnie. Il n’y a pas de symptômes particuliers qui mettent en avant l’infection de votre chat par ces vers. Donc, il se peut que certains propriétaires ne fassent pas assez attention avant que cela ne devienne vraiment grave, pas parce qu’ils ne s’occupent pas correctement de leurs chats, mais par l’ignorance de tous les risques possibles.

Généralement vous vous rendrez compte de la présence de ce type de parasite, au moment où vous nettoyez la litière de votre chat.

Vous vous demandez comment votre chat a pu contracter ces parasites? Cela vient du milieu extérieur, que ce soit la cour, la maison, les autres animaux. En effet, c’est souvent en se léchant durant sa toilette que les chats se trouvent infectés par des vers, car des larves de ces derniers peuvent avoir été en contact avec le pelage du félin. Ces parasites peuvent être apportés par un autre chat et entré en contact avec votre chat si celui-ci partage une bac à litière avec un autre chat, c’est pour  cela que la meilleure hygiène du bac à litière est nécessaire.

Cependant, il se peut que ces soit des puces d’animaux infectés qui les lui ont transmises, s’il s’agit d’un animal qui aime aller dehors.

Les parasites extérieurs

Bien plus visibles et faciles à détecter, les parasites extérieurs n’en sont pas moins dangereux pour la santé de votre matou. Composé principalement par les puces, les tiques ou les moustiques, ce genre de parasite peut rendre la vie dure à votre chat s’il en est infecté.

Même si vous vous dites qu’il suffit de s’en débarrasser, le temps qu’auraient pu passer ces parasites sur votre chat peut avoir de graves répercussions. À n’en citer que des exemples, les puces et les moustiques peuvent transmettre des vers, et les tiques peuvent causer de graves infections par leurs piqûres.

Comment y faire face ?

La prise d’antiparasitaire reste le seul moyen, dont l’efficacité a été prouvée. Et comme il ne faut pas jouer avec les risques encourus, vu que c’est la vie de votre animal qui est en jeu, il vaut mieux se tourner vers les solutions sécuritaires. Ainsi, chaque type de parasite aura un moyen d’élimination qui lui sera propre.

Pour les parasites intérieurs, seule l’utilisation régulière d’un vermifuge pour chat est conseillée. Mais cette prévention ne doit pas être prise à la légère, et doit toujours être précédée par une consultation chez le vétérinaire, afin de respecter les doses adéquates.

Pour les parasites extérieurs, de nombreuses alternatives s’offrent à vous pour les éliminer efficacement. Vous aurez, pour cela, le choix entre des comprimés ou pâtes chimiques, des pipettes, des colliers, des shampoings ou des lotions. Vous pourriez ainsi choisir celui qui vous convient, selon votre budget et votre mode de vie.

Un commentaire sur “La lutte contre les parasites, pour une meilleure vie chez votre chat”

  • Bonjour,

    Il aussi possible d’appliquer du vinaigre blanc régulièrement sur le pelage de même qu’avec de l’huile de Neem !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *