Chat du bengal

Le chat est l’un des animaux les plus fréquents dans nos foyers. Vous les trouvez tellement mignons que vous en avez même plusieurs à la maison ? Savez-vous qu’il existe des races de chat dont le prix vous fera réfléchir à la nécessité d’en avoir un ? Voici le classement des races de chats les plus chères au monde.

Les 5 chats les plus chers au monde

Nous allons voir dans cet article le top 5 des chats, pour lesquels il faut prévoir un emprunt pour en faire l’achat, même si le jeu de mots prête à sourire vous allez voir que ces sommes sont souvent démesurées.

L’Ashera

L’Ashera, issu du croisement d’un Serval africain, du chat léopard et d’un chat domestique, est le chat le plus cher au monde, avec une moyenne tarifaire de 20000 euros et pouvant atteindre 111 000 €. Ce chat de grande taille, peut atteindre un mètre et peser 14,5 kg. Il est hypoallergénique et proche du chat sauvage. Très indépendant et aux réactions imprévisibles, il n’est pas conseillé qu’il cohabite avec des enfants.

Le Savannah

Cette race issue du croisement d’un Serval mâle et d’une femelle domestique est reconnaissable à sa robe tachée tel un guépard. Il peut peser jusqu’à 14 kg et présente certaines caractéristiques du serval, telles que sa taille et ses oreilles. Son prix avoisine les 3000 € et peut atteindre les 7000 euros pour un chat reproducteur.

Le Bengal

Vous pensiez voir un léopard en l’apercevant ? Ce chat à l’allure sauvage est très sociable, il aime la liberté mais appréciera également votre compagnie. Alors pour voyager et faire un safari à domicile, il vous faudra avancer le somme de 3000 €.

Le Peterbald

Cette race originaire de Russie présente la particularité de ne pas avoir de poil. Sa robe nue est due au croisement d’un mâle Sphinx du Don (Donskoy) et d’une femelle Oriental à poil court. Pour vous offrir ce chat tout nu, il vous faudra débourser la somme de 2000 €.

Le Manx

Originaire de l’île de Man (île Britannique), ce chat a la caractéristique particulière de ne pas avoir de queue. Alors non ! Ne pensez pas qu’une porte c’est refermée sur sa queue, c’est une caractéristique génétique provenant d’une probable consanguinité due à la forte présence du chat sur l’île de Man. Cela aurait entraînée cette mutation du gène. C’est un chat de taille moyenne à grande, tout en rondeur, il coûte entre 1200 et 1600 euros.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *