Norwegian Forest Cat

Le chat Norvégien est l’un des chats les plus anciens puisqu’il existait déjà du temps des vikings. Si au départ il était utilisé notamment comme chasseur de rats, c’est en 1930 qu’il s’est fait connaître pour la première fois. En revanche, ce n’est qu’à partir des années 1970-1980, après avoir failli disparaître définitivement, que le Norvégien entre dans les foyers français, allemands ou encore américains. Actuellement, il est l’une des races préférées des Français.

Le chat norvégien est un chat de race, il est donc normal de se demander si ça santé est plus tremblante que d’autre chat. Il appartient à la famille des chats à poils mi-longs (tout comme le Maine Coon ou le Sibérien). D’ailleurs, comme les chats Sibériens, le chat norvégien mue et change de fourrure en fonction des saisons. Le Norvégien appartient aux plus grandes races de chat en termes de taille. En effet, ces chats atteignent la taille adulte (environ 35cm) seulement vers l’âge de 2 ou 3 ans et peuvent peser jusqu’à 8 kilos.

Comprendre le chat Norvégien

La tête du chat Norvégien est caractéristique avec sa forme triangulaire et ses deux grandes oreilles à la base mais qui se terminent en forme arrondie. Il a également la particularité de posséder des pattes arrière plus longues que celles de devant. Le chat Norvégien est très reconnaissable grâce à son opulente fourrure qui le protège de la pluie comme des températures basses.

Son toilettage est assez exigeant en raison de son poil fourni qui doit être brossé régulièrement, surtout en hiver et en période de mues. S’il a toujours un besoin d’indépendance, le chat Norvégien est très proche de ses maîtres et est très affectueux notamment avec les enfants. Mais attention, il est débordant d’énergie et doit donc pouvoir se dépenser en grimpant, sautant, jouant, chassant etc..Pour son bien, il faut ainsi penser à lui fournir des objets (arbre à chat par exemple) afin qu’il puisse pouvoir se défouler sans tout casser dans la maison.

Le régime alimentaire du Norvégien est assez spécial puisqu’il doit répondre à un besoin important de protéines animales, en oligo-éléments et en vitamines. Ainsi, il est déconseillé de nourrir votre chat avec des croquettes puisque le Norvégien se nourrit essentiellement de nourriture humaine : du poisson, des légumes et de la viande. Sa nourriture doit être équilibrée pour le maintenir en bonne santé et lui offrir toute la vitalité nécessaire.

Ducoup au sujet de ça santé ?

Avec son passé de chat sauvage, le chat Norvégien possède une santé particulièrement robuste. Malgré la solidité, il est important tout de même de le faire vacciner contre les principales maladies de chat à savoir : la rage, le typhus, la leucose ainsi que le coryza.

Il peut néanmoins être concerné par la GDS IV, c’est-à-dire la glycogénose de type 4, qui est une maladie génétique spécifique à sa race. Celle-ci peut affaiblir le chat et entraîner sa mort jeune. Pour autant, les éleveurs font tout leur possible pour pouvoir maîtriser cette maladie et ça ne veut pas dire qu’il est plus fragile que les autres pour autant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *